Tendances estivales par Damien Roux, coiffeur ambassadeur Wella Professionals

Par Damien Roux, directeur du salon Didact Hair Building, à Paris, et ambassadeur Wella Professionals.

La problématique : Aline aimerait avoir des idées de coiffures pour ses vacances. Elle compte passer l’été en bord de mer, profi ter des différents festivals et soirées. Elle a donc besoin de coiffures simples et faciles à reproduire tout en étant du meilleur effet.
La solution : Damien Roux, directeur du salon Didact Hair Building, à Paris (1er), propose à Aline de réaliser trois looks. Le premier sera ondulé pour la plage, le deuxième plus bohème reprenant l’idée une couronne torsadée, et le dernier, composé de deux torsades, d’un macaron et d’une grande mèche pour une touche d’élégance, sera dédié aux soirées. Ces trois coiffures seront adaptées aux cheveux longs fi ns et denses d’Aline.
Continuer la lecture de « Tendances estivales par Damien Roux, coiffeur ambassadeur Wella Professionals »

La tresse en huit d’Alice Taglioni

La problématique : C’est après le succès du film Mensonges et trahisons et plus si affinités que la comédienne Alice Taglioni est réellement propulsée sur le devant de la scène, en 2004. Depuis, elle enchaîne les succès. Égérie de Dessange, sa beauté naturelle a été mise en valeur, lors de la montée des marches au Festival de Cannes 2018, par cette tresse en huit d’une grande originalité.

La difficulté : Pour Claudia Zocco, experte en attaches et chignons chez Dessange, la difficulté de la coiffure se situe au niveau de la tresse. « Il faut avoir beaucoup de tension dans les mains pour réaliser cette tresse en huit, explique-t-elle. Il ne faut pas hésiter à tirer un peu pour obtenir une tresse bien tendue, car si elle est trop lâche, le rendu ne sera pas joli. »

Continuer la lecture de « La tresse en huit d’Alice Taglioni »

Savoir rattraper une décoloration ratée

La décoloration est une technologie agressive, qui nécessite un vrai savoir-faire et beaucoup de doigté. Lorsqu’elle est ratée, le professionnel se doit de mettre en oeuvre toutes ses compétences pour préserver et réparer le cheveu. Un exercice d’une grande complexité…

LES DIFFÉRENTS EFFETS D’UNE DÉCOLORATION RATÉE
Décolorer consiste à ouvrir le cheveu au maximum afin d’éliminer les pigments naturels ou artificiels. « La décoloration est l’acte le plus agressif que l’on puisse faire subir à un cheveu, explique Frédéric Mennetrier, expert coloriste et gérant du salon L’Atelier Blanc, à Paris (2e). Il s’agit de la technologie la plus forte qui existe en coiffure. Elle va beaucoup sensibiliser les cheveux et c’est donc toujours très compliqué de réparer les dégâts qu’elle a causés. » Une décoloration ratée peut avoir plusieurs effets. Ainsi, si le produit n’éclaircit pas suffisamment, les cheveux prennent souvent une teinte orange. « De même, on peut se retrouver avec des taches ou des zones de marbrures parce que le produit n’aura pas été réparti de façon optimale », explique Virginie Rocha Nelli, responsable créativité et chef produits chez Eugène Perma. Autre conséquence très courante d’une décoloration ratée : le cheveu devient élastique, il est mou et cassant. Au cours du diagnostic, il est impératif de savoir les gestes qui ont été réalisés. « Le coiffeur doit effectuer un diagnostic de manière optimale et connaître l’historique en remontant au moins trois mois en arrière, précise Virginie Rocha Nelli. Sinon, il peut rester des vestiges de coloration sur les longueurs et le résultat sera plus proche du jaune orangé, que du blond platine recherché ! »

PRENDRE UNE DÉCISION ADAPTÉE
Avant tout rattrapage de coloration, il faut savoir si la cliente souhaite couper ses cheveux. « Car autant couper plutôt que décolorer des zones qui vont être éliminées par la suite », souligne Virginie Rocha Nelli. De son côté, Frédéric Mennetrier précise : « Si le cheveu peut encore supporter d’être touché d’un point de vue chimique, on va opter pour une décoloration très douce avec des volumes extrêmement bas, contenant des complexes céramidiques et silicone qui vont tempérer l’action d’oxydation, afin que ce soit moins agressif. En revanche, si les cheveux sont trop abîmés et sensibilisés, il faut arrêter de les toucher : j’applique alors un gloss qui va être doux et neutraliser les effets négatifs. »

REDÉCOLORER
Procéder à une nouvelle décoloration pour rattraper les effets de la précédente, suppose d’agir avec précaution et habileté. « Je conseille aux coiffeurs de travailler dans les règles de l’art de la décoloration, c’est-à-dire de se souvenir de tous les éléments clés pour la réussite d’une décoloration, comme d’appliquer en priorité le produit sur les longueurs avant d’appliquer sur les racines », insiste Virginie Rocha Nelli. En effet, les pointes décolorent beaucoup moins vite que les racines. Si on commence par les racines, la décoloration sera réussie en racine tandis que la pointe sera jaune et nécessitera une seconde décoloration. Pour obtenir un beau blond blanc, il faut que la décoloration soit réalisée à la perfection. Virginie Rocha Nelli poursuit : « Il est préférable de commencer une décoloration très doucement et d’augmenter la force du révélateur au fur et à mesure des applications, plutôt que de commencer fort et de finir faible, car on risque d’abîmer le cheveu. »

DES SOINS INDISPENSABLES
La décoloration nécessite de soigner son cheveu en profondeur afin d’en préserver la qualité. Aussi, lors du passage au bac, il faut utiliser des produits de soin qui vont redonner un peu de la douceur, de la souplesse et de la brillance qui ont été perdues à cause de la décoloration. « Le mieux est de poser un soin à la kératine qui va soigner le cheveu en profondeur, explique Virginie Rocha Nelli. Puis, je conseille d’appliquer un produit à base de Plex qui va travailler sur les ponts disulfures endommagés par la décoloration. Le Plex permet de réparer la structure des ponts en place et d’éviter que le cheveu ne se casse au démêlage. » Une fois ces produits appliqués, il faut éviter de faire son brushing à une température trop élevée. Il vaut mieux privilégier le séchage avec de l’air tiède pour minimiser l’impact de la chaleur sur le cheveu. Enfin, l’application d’un sérum à base de silicone est utile pour apporter de la glisse, ce qui va faciliter le passage de la brosse durant le brushing et redonner de l’aplomb, une vraie sensation de gravité aux cheveux.

DES CONSEILS D’ENTRETIEN
Expliquer à sa cliente comment entretenir ses cheveux à la maison est indispensable. « Je lui recommande l’utilisation d’un produit au Plex afin d’entretenir les ponts pour renforcer la fibre, qu’elle peut alterner avec un masque ultra nourrissant, précise Virginie Rocha Nelli. À chaque shampoing, elle doit faire un soin. Les produits qui se rincent vont mieux pénétrer la fibre que des produits sans rinçage. » Par ailleurs, si elle se rend à la mer ou à la piscine, la cliente devra prendre des précautions particulières. Frédéric Mennetrier précise : « Les cheveux décolorés sont ultra poreux et vont donc particulièrement absorber le sel ou le chlore. Or, ce sont des éléments corrosifs qui vont encore davantage abîmer les cheveux. Il ne faut pas hésiter à les protéger avec un produit à base de silicone ou céramide. En revanche, il faut éviter les huiles qui ont tendance à frire le cheveu lorsqu’il est exposé au soleil. » Selon Virginie Rocha Nelli, « ces gestes simples sont très importants pour préserver la beauté du cheveu ».

Comment devenir formateur ?

Essentiels à la profession, les formateurs vous permettent de renouveler, sans cesse, vos connaissances, afin de répondre aux différentes attentes de votre clientèle. Un métier où l’envie de transmettre est indispensable.

LE PARCOURS
L’expérience professionnelle semble être l’élément clé pour accéder au poste de formateur. Selon Nathalie Tavernier, directrice de la formation chez Revlon Professional : « l’important est d’être issu du milieu de la coiffure pour mieux comprendre les besoins de nos coiffeurs partenaires. » Une solide expérience en salon est donc nécessaire afin d’être familier des différentes marques et techniques. Une expérience qui permet de répondre au plus grand nombre de demandes, car il ne faut pas oublier que certains coiffeurs viennent pour la première fois en formation. Dans ce cas-là, leurs repères ne sont pas les mêmes que ceux utilisés en formation et il faut donc être capable de les comprendre et de s’adapter.

LES MISSIONS
Être formateur, c’est avant tout être un accompagnateur. Il s’agit de transmettre ses savoirs afin que la personne qui les reçoit puisse, par la suite, s’en servir pour grandir et évoluer de manière autonome. Pour Irène Martinez, directrice de l’Ask Academy Paris : « Il faut savoir s’adapter à un public différent chaque jour et créer un lien entre les participants afin que l’ambiance dans le groupe soit propice à l’apprentissage. » À cela s’ajoute la participation à l’élaboration des nouveaux modules de formation répondant aux attentes des professionnels et, parfois, à la présentation, en salon, des innovations d’une marque.

LES PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION
Lorsqu’il débute dans le métier, un formateur est considéré comme très hautement qualifié, soit l’échelon 3 du niveau II de la convention collective. Il peut donc prétendre à un salaire brut mensuel de 1 720 €. Par la suite, il peut obtenir des postes à plus hautes responsabilités, comme celui de directeur régional, qui consiste à encadrer les équipes de formation en région, ou encore celui de responsable d’académie. Avec une fibre commerciale, il est même possible d’intégrer les équipes commerciales d’une marque ou d’un groupe. Un grand nombre de portes sont donc ouvertes à ceux qui se lancent dans cette voie.

Les coupes des footballeurs

Véritables icônes de la culture populaire, les artistes du ballon rond rivalisent d’imagination pour arborer sans cesse des coupes de cheveux toutes plus personnelles les unes que les autres. Retour en images sur les plus marquantes d’entre elles !

Philippe Binard ouvre un salon à son image

Quatrième établissement de Philippe Binard, situé à Bruz (35), 12ème Art est un salon atypique, au design contemporain et baroque, qui associe lustres à pampilles et miroirs XXL.

LE STYLE
C’est une décoratrice qui a mis en scène cet espace rectangulaire de 90 m2 bénéfi ciant d’une hauteur sous plafond de 3,8 m. « Elle a mixé le contemporain et l’esprit Versailles », précise Philippe Binard. Le décor fait la part belle à des lustres à pampilles, à de très grands miroirs aux dorures imposantes et à une majestueuse tête de cerf. Compte tenu de la hauteur sous plafond et souhaitant disposer de beaucoup de lumière, Philippe Binard a choisi des LED spécifi ques qui restituent 97 % de lumière naturelle. Enfi n, les vitrines (21 m en angle) sont ornées de posters vintage YellowKorner, chic et intemporels.

LE SALON D’ACCUEIL
Situé au beau milieu du salon, l’espace attente se compose de quatre fauteuils bleus de style Louis XV chinés dans une brocante et entièrement retapissés. S’y ajoutent trois petites tables contemporaines de taille différente.

L’ESPACE TECHNIQUE
Ce salon mixte compte huit postes de coiffage, quatre bacs massants réglables, une réserve et une salle pour l’équipe. Installés le long des murs, les postes de coiffage se répartissent entre six pour les femmes et deux fauteuils barbier. Quant aux bacs, ils sont surplombés d’une plaque en métal végétalisée pour apporter douceur et bien-être.

LES MARQUES PARTENAIRES
Formateur pour Revlon Professional depuis une dizaine d’années, Philippe Binard commercialise les produits de la marque. Entre 60 à 80 références auxquelles s’ajoutent les gammes American Crew, Orofl uido, ainsi que les soins dédiés au cuir chevelu Eksperience.

EN CHIFFRES

80% – C’est la part des femmes dans la clientèle du salon.

4 – C’est le nombre de personnes qui composent l’équipe, dont Philippe Binard. Un 5e salarié les rejoindra en septembre prochain.

60€-  C’est le montant du panier moyen dans le salon.

40 – C’est le nombre de clients qui sont accueillis quotidiennement dans le salon.

10% – C’est la part de la revente dans le chiffre d’affaires du salon.

Indispensables coiffeuses

Outil fonctionnel, mais aussi élément de décoration, la coiffeuse habille un salon avec son miroir immaculé. Focus sur les plus récents de ces meubles contemporains.

 

 MALETTI GRIMHILDE PLUS

Caractéristiques : coiffeuse double autoportante.
Matériau : base en acier chromé brillant, couronne et cadre en polyuréthane structural laqué brillant, structure interne en métal peint et portes sèchecheveux en métal chromé.
Encombrement : 206 (H) x 136 (L) x 48 cm (P).
Spécificités : miroir rétrosablé et rétroéclairé ; éclairage LED ; module de prise encastrable Schuko (une par poste de travail). Coloris : métal chromé.

L’AVIS DU PRO , AMINATA CAMARA, salon Aminata Paris, à Paris (8e).
LE PLUS : c’est le produit phare de mon salon, qui valorise la cliente ; très moderne, il apporte un beau design au salon ; je l’ai également acheté en version murale.
LE MOINS : j’ai dû créer un interrupteur au pied du miroir, car il n’y en a pas.

 

 MOBILIER BY GOUIRAN CHICAGO E AVEC TABLETTE

Caractéristiques : une coiffeuse qui renferme à l’arrière du miroir un espace de rangement séparé en plusieurs étagères, permettant d’entreposer produits et accessoires.
Matériau : revêtement stratifié.
Encombrement : 200 (H) x 69 (L) x 35,8 cm (P).
Spécificités : équipée de deux prises électriques. Coloris : argent, blanc, frêne et graphite.

L’AVIS DU PRO HAWA BAGAYOKO, salon Fly’n Hair, à Lattes (34).
LE PLUS : magnifique, très design, moderne, le miroir donne du charme au salon ; les clientes l’adorent !
LE MOINS : en inox poli, la surface de la tablette se salit assez vite tout en étant difficile à nettoyer ; il n’y a pas de repose pieds et c’est dommage.

 

 GAMMA & BROSS ACTION

Caractéristiques : coiffeuse avec tablette en aluminium poli, équipée d’un porte séchoirs-brosses, de trois étagères de rangement latéral ainsi que d’un second porte sèche-cheveux.
Matériau : panneau de structure en bois stratifié, miroir et cache en Plexiglass opaque blanc.
Encombrement : 200 (H) x 80 (L) x 39 cm (P).
Spécificités : niches rétroéclairées pour mettre en avant des produits et deux prises électriques. Coloris : stratifié gris alu de base, changement en blanc ou noir possible, ou autres couleurs sur mesure.

L’AVIS DU PRO, MEHDI AYAD, salon Studio 3 Hairstylist & Barber, à Lille (59).
LE PLUS : idéale pour ranger nos accessoires ; son esthétisme, notamment les niches rétroéclairées sur les côtés.
LE MOINS : sa fragilité.

 

 JACQUES SEBAN MOUV

Caractéristiques : coiffeuse double face ; les plateaux stratifiés se rabattent, les portes sèche-cheveux sont encastrés ; repose-pieds et triptyque trois prises intégrés. Matériau : structure métal laqué époxy.
Encombrement : 171 (H) x 85 (L) x 64 cm (P).
Spécificités : quatre roues à bandage souples, silencieuses, équipées de deux freins. Coloris : époxy gris métallisé.

L’AVIS DU PRO ÉRIC MAURICE, salon créateur d’image, à Hettange-Grande (57).
LE PLUS : elle prend peu d’espace avec ses tablettes rabattables ; se déplace facilement ; pratique avec son porte sèche-cheveux et ses prises électriques.
LE MOINS : à la place de la tablette noire, j’aurai préféré une couleur plus claire, moins salissante.

 

 NELSON MOBILIER GRAPHIC

Caractéristiques : coiffeuse avec tablette en inox, sans repose-pieds.
Matériau : cadre en polystyrène moulé, et revêtu d’une feuille décorative couleur argent ou noire.
Encombrement : 220 (H) x 800 (L) x 27 cm (P) ou 200 (H) x 860 (L) x 27 cm (P).
Spécificités : polystyrène moulé. Coloris : argent ou noir.

L’AVIS DU PRO ANGÉLIQUE MELOT, salon New Look Coiffure, à Digoin (71).
LE PLUS : le très beau design m’a séduite ; très agréable à l’oeil, il plaît à mes clientes ; comme il est gris, il se marie parfaitement avec n’importe quelle déco.
LE MOINS : l’acier lisse de la tablette n’est pas forcément facile à nettoyer, car si on met trop d’eau, cela laisse des traînées.

La mer dans tous ses états

L’été autorisant toutes les fantaisies capillaires, il n’est pas incongru de jouer le look ébouriffé, imitant la sortie « bain de mer », que donnent les sprays salins.

 DAVINES SEA SALT

La promesse : effet texture, apporte du volume et un

maintien léger, donne un look décoiffé, un effet « comme à la mer » et du corps, tout en minimisant l’action électrostatique.
Le conditionnement : spray de 250 ml.
Le parfum : odeur vanillée, sucrée et gourmande.

L’AVIS DU PRO ALEXANDRE SERIO, salon La Suite 17, à Nîmes (30).
LE PLUS : l’effet texturisant, mat et épaississant ; sur des chignons, en salons ou lors de défilés, il est idéal, car il convient à tous les types de cheveux.
LE MOINS : appliqué de trop près, sur des cheveux préséchés, il peut avoir un effet trop fixant, car il est très concentré ; c’est un produit qu’il faut apprendre à apprivoiser, à utiliser à 30 cm des cheveux.

 SCHWARZKOPF SALT SPRAY SESSION LABEL OSIS+ 

La promesse : donne un look ébouriffé instantané, rugueux et effet plage, renforce le corps du cheveu, laissant une sensation de chevelure épaisse.
Le conditionnement : spray de 200 ml.
Le parfum : frais et légèrement poudré.

L’AVIS DU PRO PATRICIA RAMEAU, salon Saco Victoria, à Paris (1er).
LE PLUS : le seul qui a un vrai effet plage ; je l’utilise sur cheveux mouillés et le vaporise tout en séchant pour donner un effet « décoiffé » ; idéal aussi sur les hommes, il apporte texture et matière avant une coupe.
LE MOINS : une tendance à ternir et assécher le cheveu ; je conseille donc de le mélanger avec un sérum ou une huile pour contrarier l’effet desséchant.

 BED HEAD BY TIGI QUEEN BEACH

La promesse : donne corps et texture aux cheveux, durant 24 heures ; contient du sel marin de Bali connu pour sa richesse en minéraux ; son complexe anti-UV filtre les rayons du soleil.
Le conditionnement : spray rond de 100 ml.
Le parfum : fraîcheurs d’agrumes.

L’AVIS DU PRO SOLÈNE HOAREAU, salon Lindy Hop, à Montaigu (85).
LE PLUS : son côté polyvalent : on peut l’utiliser sur cheveux humides comme secs ; il pénètre rapidement sur les cheveux secs ; et est pratique à transporter.
LE MOINS : sa texturisation assez douce plaira à celles qui veulent un effet wavy souple, mais si la cliente veut une texturisation plus importante avec un côté très froissé, elle ne le trouvera sans doute pas assez fixant.

 BUMBLE AND BUMBLE SURF SPRAY

La promesse : permet de créer des ondulations pour un effet retour de plage sexy ; apporte volume et texture aux cheveux fins avec un fini mat ; idéal pour créer des ondulations naturelles aux cheveux sains fins à moyens.
Le conditionnement : spray de 125 ml.
Le parfum : eau de mer.

L’AVIS DU PRO KARL KLATTIG, salon Appartement 16, à Lyon (69).
LE PLUS : sur cheveux mouillés, le sel se cristallise, le cheveu s’épaissit, la chevelure gonfle ; sur cheveux naturels, il donne un look « cheveux exposés au vent » ; c’est un bon produit de revente ; le bouchon métal avec la bague évite les fuites.
LE MOINS : sur cheveux décolorés-colorés, on obtient vite un côté rêche si on l’utilise pur ; à utiliser après une huile sèche.

 JOHN MASTERS ORGANICS SEA MIST

La promesse : certifié bio, le produit regonfle les boucles, donne du volume et aère le cheveu pour un effet wavy naturel.
Le conditionnement : spray de 266 ml.
Le parfum : lavande.

L’AVIS DU PRO TOM MARCIREAU, salon Tom Marcireau, à Paris (1er).
LE PLUS : avec une petite dizaine de coups de spray pour des cheveux qui arrivent sur l’épaule, on obtient un convaincant effet froissé ; le produit se suffit à lui-même et ne nécessite pas l’usage d’un appareil chauffant.
LE MOINS : il ne faut pas en mettre trop ni sécher les cheveux, sinon la texture devient rêche.

DYSON Version améliorée

C’est quoi ? Le sèche-cheveux Supersonic Professional Edition de Dyson.

Les points forts ? La nouvelle version du Supersonic comporte des améliorations issues de remontées de terrain émanant de coiffeurs. L’embout magnétique du concentrateur de brushing a été revu pour ne pas bouger, notamment lorsque le coiffeur effectue un mouvement de haut en bas avec l’appareil. Sa forme a été optimisée : plus large et plus mince pour améliorer la qualité du coiffage. Un filtre amovible est positionné sur le manche afin de pouvoir être ôté et nettoyé aisément et régulièrement. Une brosse de filtre permet d’effectuer un petit nettoyage rapide au quotidien. Livré en version argent-nickel, avec un tapis antidérapant.

Pour quel type de clientèle ? Les coiffeurs qui aiment le style de l’appareil, son look et ses qualités.

Quel prix revente ? 399 €.

Où le trouver ? Sur le site www.dyson.fr ; contact pro au : 08 00 94 54 13.