Generik s’engage contre le cancer

Depuis plusieurs années, la marque a décidé d’accompagner les femmes atteintes du cancer. En 2014, elle avait ainsi organisé un concours de selfies autour de son shampoing pour enfant Barbapapa qui avait permis de récolter 4 611 € reversés à l’association Tout le monde chante contre le cancer, qui organise des Noëls dans les hôpitaux pour enfants. Cette année, Generik propose, durant tout le mois de mai, une opération inédite : la marque offre gratuitement aux femmes atteintes du cancer une perruque. Le coiffeur choisit avec sa cliente la perruque sur le site generik.fr, puis il appelle les équipes de Generik au 01 34 84 35 35 et leur communique l’adresse de sa cliente pour que celle-ci puisse la recevoir directement chez elle. Aériennes et très confortables, ces perruques en fibre 100 % modoacrylique sont réalisées avec une base constituée de tresses de cheveux en fibre synthétique. Des scratchs réglables assurent une adaptation de tour de tête (de 53 à 56 cm).

Service haut de gamme

Pour la clientèle qui aime se faire chouchouter à domicile, qui voyage beaucoup, et a besoin d’un service dans sa chambre d’hôtel ou bien encore en entreprise, la plate-forme technologique bgX de blowout&go a conçu une application reliant les professionnels de la beauté (coiffure-esthétique) aux consommateurs. Un partenariat avec Uber, opérationnel depuis le 6 mars, permet aussi de transporter le professionnel jusqu’au client, qui a même la possibilité de suivre en direct sur son smartphone le trajet de son coiffeur et d’estimer son heure d’arrivée. À Paris, Balmain Hair Couture teste en avant-première cette application.

Shortcuts lance e-statistiques

Dédié aux salons de coiffure, barbiers, instituts et Spa, le logiciel Shortcuts dispose dorénavant de e-statistiques : un espace sécurisé en ligne qui permet aux coiffeurs ou barbiers l’analyse de leur salon en temps réel. E-Statistiques est disponible avec la formule d’abonnement Shortcuts Plus. Pour mettre en place ce service, il suffit de le demander au : 02 40 03 18 98.

La 100e Boutique du Coiffeur

Cette année marque les 30 ans d’existence de l’enseigne La Boutique du Coiffeur et c’est au centre commercial Belle Épine, en région parisienne, qu’elle a décidé d’installer son 100e magasin en propre. L’enseigne, qui a réalisé 54 M€ (HT) de chiffre d’affaires l’an dernier (+28,3 % vs 2016), ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle vient de lancer son nouvel e-shop. 

Horizon coiffure

Fort du constat de la baisse des effectifs dans les écoles, L’Oréal Professionnel a organisé, le 29 mars dernier, à Levallois-Perret (92), Horizon coiffure, une journée dédiée à la valorisation de la filière coiffure auprès des conseillers d’orientation, des professeurs des collèges et lycées, et des inspecteurs d’académie. « Nous sommes dans une période anxiogène, car la réforme de la formation professionnelle va nous demander de faire un travail puissant au niveau de la branche, a déclaré Christophe Doré, 1ervice-président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec). Toutes les branches vont devoir travailler ensemble pour déterminer quel est le coût d’un contrat d’apprentissage. » Ce dernier s’est aussi félicité de la création d’un bac pro coiffure, qui devrait voir le jour à la rentrée 2019. « Le référentiel est en train de se construire en totale concertation entre la branche et l’Éducation nationale. Ce bac pro et le BTS vont nous aider à attirer un nouveau public. » 

Également évoquée, la validation des acquis dans l’entreprise (VAE). « Seuls 50 % des postulants réussissent à remplir les dossiers. L’Unec s’est engagée à avoir un accompagnement performant et pertinent parque qu’il y a des attentes, y compris de certains chefs d’entreprise, car, souvent, le repreneur de leur affaire est un de leur salarié », constate Christophe Doré. 

Autre atout de cette journée pour les personnels de l’Éducation nationale : la découverte de métiers liés à la coiffure avec John Billy, directeur de l’animation du réseau VOG et Fathia Beznia, directrice éducation et technique dans le groupe VOG. Cette manifestation a aussi permis de présenter les initiatives de la Fondation L’Oréal pour l’insertion de personnes en difficulté, via L’Atelier des Talents. « Aujourd’hui, la profession se réforme et il est temps, car nous assistons à une vraie baisse des salariés et de réelles difficultés de recrutement pour les chefs d’entreprise », a conclu Christophe Doré.

Rendez-vous sur Messenger

Prendre un rendez-vous chez le coiffeur via Facebook ? C’est désormais possible avec RDV Beauté, une solution proposée par l’éditeur de logiciels 3Ci Solutions. Le client se connecte à Messenger (l’interface de discussion privée de Facebook) et cherche autour de lui le professionnel (coiffure ou esthétique), dont le carnet de rendez-vous dispose d’un créneau horaire et des prestations (coupe, couleur) qui lui conviennent. C’est un chatbot (un robot conversationnel) qui réalise la prise de rendez-vous. Il n’y a aucune intervention humaine. Messenger envoie un petit message de rappel pour ne pas oublier son heure et jour de rendez-vous.

Takai œuvre pour la planète

La marque de ciseaux japonais Takai Technology reconduit le partenariat lancé l’an dernier avec l’association Planète Urgence. Ainsi, jusqu’à fin juillet, un arbre sera planté sur l’île de Bornéo, en Indonésie, pour une paire de ciseaux Takai achetée. Et les coiffeurs bénéficient dans le même temps d’une réduction de 20 % sur l’ensemble de la gammeTakai (gamme classique, Karakuri et collection d’exception). L’an dernier 1 500 arbres ont ainsi été plantés.

Davines développe la coloration en pochoir

En salons uniquement, le service Imprinting Evolution s’enrichit de nouveaux pochoirs appelés Creation et Star Cluster, motifs inspirés directement des géométries du cosmos. C’est l’outil créé par Angelo Seminara, The Imprinter, qui permet ces réalisations. Il s’agit d’une base magnétique sur laquelle se fixe un pochoir métallique taillé avec le motif graphique choisi. Imprinting peut s’utiliser de deux manières : Imprinting Sublime est une application sur des sections spécifiques de la chevelure qui sont identifiées en fonction de l’effet final que l’on souhaite obtenir ; Imprinting Visionary se réalise sur toute la chevelure, pour des looks artistiques recherchés.

5e édition de la Nuit de la Coiffure

Quelque 45 000 personnes sont attendues dans 2 500 salons français pour la 5e édition de la Nuit de la Coiffure, le 14 juin prochain. Un événement parfaitement adapté au temps de consommation des femmes âgées de 18 à 34 ans qui représentaient l’an dernier 30 % des participantes à ce rendez-vous et que L’Oréal Professionnel entend bien séduire cette année encore. Pour y parvenir, deux innovations majeures leur seront proposées cette nuit-là : Colorful Flash, une coloration directe (onze nuances) qui s’estompe au premier shampoing, et l’application Style my Hair 3D. Autre innovation de la Nuit de la Coiffure 2018 : les hommes seront les bienvenus pour se faire coiffer. « La Nuit de la coiffure est un véritable atout pour les coiffeurs, car il montre aux femmes qu’elles peuvent pousser la porte d’un salon pour se faire transformer en quinze minutes », affirme Denis Do Amaral, ambassadeur L’Oréal Professionnel. Mieux, selon la marque, l’événement génère du trafic en salon puisque 94 % des femmes qui y ont participé ont eu ensuite envie de revenir se faire coiffer par le professionnel rencontré lors de l’événement et 87 % des coiffeurs qui y ont collaboré ont vu revenir des femmes en salon. À noter : cette opération a aussi une envergure internationale puisqu’une trentaine de pays y participent désormais.

Aveda investit dans la colo

La marque écoresponsable propose désormais une coloration sans ammoniaque composée de dix bases naturelles, dix tons et deux oxydants liquides, Full Spectrum Demi+ Custom-Deposit Treatment Hair Color, disponible uniquement en salons. Cette technologie est composée de 93 % d’ingrédients d’origine naturelle, et notamment d’un mélange d’huiles végétales (tournesol, jojoba, kukui) certifiées biologiques,qui apportent de l’hydratation aux cheveux abîmés. La L-arginine d’origine végétale augmente le pH et agit comme un booster pour garantir une bonne application de la couleur. L’extrait de thé vert aide à créer un plus large éventail de couleurs. Le butylène glycol, dérivé du sucre de canne, est utilisé en tant que solvant naturel pour créer une formule de type gel qui facilite l’application du produit qui est disponible en formule crème ou liquide. Le temps de pause express (cinq à vingt minutes) constitue un argument de vente. Color Catalyst 5 Volume permet d’obtenir un résultat translucide (cinq à dix minutes de pause), idéal pour un gloss ou pour colorer des cheveux extrêmement poreux et/ou endommagés. Color Catalyst 10 Volume donne des résultats opaques et/ou vibrants ; il s’opère en rafraîchissement de couleur ou en camouflage de cheveux blancs.

Par ailleurs, Marie Debrix, 26 ans, vient d’intégrer l’entreprise au poste de formatrice France Aveda. Elle travaille au Spa Montecino de la rue du Louvre, à Paris, deux jours par semaine et s’occupe des formations à travers la France les autres jours.