Revigorer un cheveu terne et dévitalisé 01/2018


©vgajic-Getty Images
Redonner tonus et éclat à un cheveu terne nécessite souvent de trouver les bons arguments auprès de sa cliente. Et lorsque celle-ci prend conscience des besoins de ses cheveux, il reste à trouver les bons gestes et les produits adéquats…Pour assurer un excellent résultat !

Diagnostiquer et convaincre

D’une manière générale, il existe beaucoup de facteurs susceptibles de ternir la fibre du cheveu : pollution, radicaux libres, coiffages ou coiffants mal adaptés contribuent à rendre le cheveu moins sain et moins beau. « La cliente n’a pas toujours conscience que son cheveu est dévitalisé, explique Ludovic Borget, gérant du salon O’Studio, à Dreux (28), et ID Artiste pour L’Oréal Professionnel. Elle voit que sa couleur est terne et manque de brillance, mais pense le plus souvent que sa couleur ne lui correspond plus. Elle ne comprend pas que son cheveu est poreux parce qu’il est sensibilisé. Il faut alors lui poser les bonnes questions pour l’amener à une prise de conscience. » Même façon de procéder pour Julien Rey, gérant du Labo Lounge, à Lyon (69), et coach coloriste partenaire d’Eugène Perma Professionnel : « On dialogue autour d’une tablette pour cerner les envies de la cliente : comment elle se perçoit, ce qu’elle désire. Durant cette étape, il faut lui faire comprendre que son cheveu a besoin d’une élimination de tout ce qui vient polluer sa fibre capillaire. » Lorsque le diagnostic est posé, il faut ensuite procéder par étapes.

 

Détox ou clarifiant capillaire

Après avoir cerné les besoins du cheveu pour retrouver son éclat, et convaincu la cliente de l’importance de clarifier sa fibre capillaire, il est temps de passer au bac. « Je commence par laver les cheveux avec un shampoing au vinaigre, destiné à les débarrasser des impuretés afin de les aider à retrouver leur beauté initiale », précise Julien Rey. Avec différents protocoles, plus ou moins poussés suivant l’état du cheveu, l’objectif est de réussir à redonner du tonus au cheveu fatigué. « Il faut réussir à détendre le cuir chevelu, précise Julien Rey. Mais on va aussi travailler sur la fibre capillaire. On peut procéder à des cérémonials de massage, avec des huiles essentielles, destinés à stimuler le cheveu pour qu’il regagne en tonus. » Et s’il regagne en tonus, le cheveu devient plus brillant, plus léger, avec un meilleur maintien. « Purifier le cuir chevelu, rééquilibrer le pH du cheveu sont des étapes incontournables, poursuit Ludovic Borget. Ensuite, on peut procéder à l’application de soins adaptés. » Ainsi, le traitement du cuir chevelu et du cheveu vont de pair.

 

Application de soins

Avant toute application, il est nécessaire de bien essorer le cheveu pour optimiser l’action du masque ou du soin. « On part du principe que la phase d’hydratation redonnera de la brillance de manière générale, explique Julien Rey. Le tout est de déceler les zones sur lesquelles on doit venir travailler le cheveu. » L’application d’un soin concentré en actifs est recommandée, tout comme l’utilisation d’un spray hydratant. « On applique ces sprays après massage sur cheveux mouillés et essorés, sur les demi-longueurs et pointes, afin d’hydrater les cuticules capillaires, ajoute Ludovic Borget. Le cheveu va devenir plus sain et retrouver une meilleure réflexion de brillance. »

 

Élimination des fourches et choix de coupe

Revitaliser le cheveu et lui redonner de l’éclat passe par une élimination aux ciseaux des fourches, zones sensibilisées et pointes sèches. « Il est parfois nécessaire d’enlever beaucoup de longueurs pour redonner une densité », précise Ludovic Borget. Suivant la personnalité de la cliente et le niveau de sensibilité du cheveu, il ne faut pas hésiter à aller plus loin et conseiller sur le style de coupe pour retrouver des cheveux en meilleure forme. « On la met devant le miroir et on lui montre les zones qui présentent des cassures, des ruptures, et où le cheveu paraît plus sain, souligne Julien Rey. Il est parfois nécessaire de couper beaucoup plus que ce qu’elle pensait au départ. Mais, là encore, c'est au coiffeur de convaincre sa cliente pour que sa chevelure retrouve un meilleur aspect. »

 

Conseils d’entretien

De retour chez elle, la cliente doit entretenir ses cheveux pour conserver l’éclat retrouvé en salon. Les conseils du coiffeur vont dépendre de ses habitudes et du temps qu'elle consacre à sa chevelure. Il est donc important de la questionner sur ce point également. Ludovic Borget précise : « Il faut déterminer quelles sont ses priorités dans le quotidien afin de lui faire une proposition adéquate. » Le tout est de bien cerner le profil de sa cliente. « Si la cliente a du temps, on peut proposer des masques avec des temps de pause de vingt minutes, ajoute Julien Rey. À l’inverse, s’il s’agit d’une cliente pressée, je lui propose des soins hydratants de type sprays sans rinçage ou conditionner avec temps de pause réduit. » Enfin, le meilleur conseil à donner à sa cliente, c’est de penser désormais à protéger sa chevelure comme elle protège sa peau : c’est le meilleur moyen de conserver longtemps des cheveux éclatants, lumineux et beaux !

Florence Bernardin



Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris