Domptez les épis pour une prestation réussie 03/2017


© Getty Images
Travailler et discipliner les épis nécessite un vrai savoir-faire et beaucoup de doigté. Voici quelques méthodes et conseils pour assurer à votre prestation un vrai succès !

Visualiser les épis

C’est lors du diagnostic que le coiffeur doit visualiser les implantations, afin de déterminer où se trouvent les épis et quelle est leur intensité. « Tout le monde a des épis sur la bordure du front, au niveau du vertex, dans le bas de la nuque, explique Stéphane Weyl, responsable formation chez Fabio Salsa. Cependant, ils sont plus ou moins marqués et plus ou moins rebelles selon les individus, le type et la longueur des cheveux. » Certaines clientes informent elles-mêmes leur coiffeur, au moment du diagnostic, de leur difficulté à gérer leurs épis. « Dans ce cas, on comprend que ceux-ci posent un vrai problème à la cliente et qu’elle en fait un complexe, précise Stéphane Weyl. On va donc classifier cela en "zone émotionnelle",c’est-à-dire qu’on va redoubler de vigilance pour dompter ces épis ! »

 

Définir le style de coupe

Dès lors que les épis sont localisés et leur intensité analysée, il est temps pour le coiffeur d’établir son plan de coupe ou sa méthode de brushing. Pour Sophie Bauçais, gérante des salons Sophie Bauçais Prestige, à Rochefort (17) et à La Rochelle (17), et ambassadrice pour L’Oréal Professionnel « le mieux est d’utiliser au maximum l’épi par rapport au désir de la cliente. Si elle souhaite un mouvement en avant et que la direction de l’épi est en avant : il n’y aura aucun souci pour le plan de coupe. Dans des cas exceptionnels où le cheveu sera vraiment indiscipliné et qu’on ne pourra pas le maîtriser, on dirigera la cliente vers une autre coupe. Mais en tant que professionnelle, on se doit de coller au plus près des attentes de la cliente et de maîtriser ces aléas. »

 

Discipliner manuellement les épis

Plusieurs techniques manuelles efficaces peuvent être utilisées, suivant la zone où se trouvent les épis. Ainsi, Stéphane Weyl précise : « Pour des épis au niveau du vertex, je conseille d’isoler la zone de l’épi, de la lisser dans sa main, puis de créer avec le ciseau à plat des microsillons dans tous les sens à l’intérieur de l’épi. Ces microsillons vont modifier la direction que l’épi a tendance à donner aux cheveux. Cette technique est très efficace, mais nécessite un certain savoir-faire. » Les épis situés au niveau frontal peuvent être disciplinés, quant à eux, à l’aide d’un peigne ou d’une brosse ronde, et d’un sèche-cheveux qui agira comme un fer à repasser. « Il faut lisser l’épi en donnant de la tension dans le sens opposé de son implantation, précise Sophie Bauçais. La brosse ronde permet de travailler plus régulièrement avec des mèches plus fines, de façon à enlever le volume et obtenir un vrai maintien sur cet épi. » Enfin, pour les épis qui se trouvent dans la nuque, « l’idéal est de travailler en dessous, en undercut, afin que les cheveux qui viennent recouvrir, ne soient pas influencés par la direction des épis », conclut Stéphane Weyl.

 

Produits de coiffage et de finition

Pour aider à discipliner les épis et pour en assurer la bonne tenue, l’utilisation d’une mousse ou d’une crème de brushing est fortement recommandée, car il s’agit de renforcer la tenue mécanique obtenue avec la brosse. Pour Stéphane Weyl, « le choix des produits dépend de la longueur et du type d’épi ». Sophie Bauçais rappelle qu'il est aussi important de bien conseiller la cliente sur le choix des produits, afin qu’elle puisse conserver chez elle le mouvement de la coiffure. « On va la diriger vers des produits à vaporisation directionnelle et des mousses de coiffage adaptées… Des produits qui peuvent également être appliqués localement sur cheveux secs pour effectuer une reprise dès le matin. » Enfin, d’une manière générale, il faut savoir que plus on travaille un épi, et plus il aura tendance à se discipliner facilement.

 

Conseils et astuces

Plusieurs astuces et gestes simples permettent à la cliente d’agir elle-même sur ses épis. « Je conseille souvent d’appliquer une serviette sur la zone de l’épi et de tourner dans le sens opposé de celui-ci. De même, la technique de crêpage, qui consiste à prendre la zone des épis et à la crêper avec un peigne à petites dents, permet à la cliente d’obtenir de bons résultats. » De son côté, Sophie Bauçais observe : « Poser deux ou trois rouleaux Velcro le matin, pendant quelques minutes, permet de redonner un volume et de redessiner les épis. Je conseille aussi de donner plus de longueur à ces zones, de façon à anticiper le côté rebelle de ces épis. » L’utilisation d’une brosse thermique, selon Stéphane Weyl, permet également d’obtenir un bon lissage des épis, grâce à la chaleur et aux picots espacés. « Et bien sûr, avant toute chose, je conseille aux clientes d’éviter de prendre la pluie, conclut Sophie Bauçais. C’est mortel pour les épis ! »

Florence Bernardin

Lavis de Stéphane Weyl, responsable formation chez Fabio Salsa

« Pour le brushing, je conseille fortement aux clientes d’utiliser une brosse en poils de sanglier très serrés, plutôt qu’un peigne, afin de gagner les cheveux en tension. Elle est préférable pour modifier les implantations et le tombé naturel du cheveu. »




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris