Donner du volume aux cheveux fins 11/2016


© Getty Images
Avec la bonne technique de coupe et quelques astuces, il est possible de leur redonner vigueur et volume aux cheveux fins par nature ou affinés par l’âge. Trois coiffeurs experts en ce domaine nous prodiguent leurs précieux conseils.

Tenir compte de l'implantation

Donner du volume aux cheveux trop peu épais est un problème quotidien pour bon nombre de femmes. Toutes rêvent de trouver la coupe parfaite, celle qui transformera leur chevelure raplapla en une toison digne de ce nom. « Il est essentiel de tenir compte de l’implantation des cheveux, explique Massato, spécialiste des cheveux fins et coiffeur chouchou de Cristina Cordula pour son émission « Nouveau Look pour une nouvelle vie ». Les cheveux plats sont souvent implantés vers l’avant. La première chose à faire pour leur donner du volume est de les coiffer à contresens. »

Mais avant cela, la coupe est évidemment essentielle. Mieux vaut éviter les cheveux trop longs, qui vont s’aplatir naturellement, et privilégier la longueur aux épaules, en dégradant, mais pas trop pour conserver de la matière. « Avec des cheveux fins, plus c’est court, mieux c’est, mais attention à garder un côté féminin, continue Massato. On peut redresser les cheveux en les coiffant en arrière avec un produit de coiffage volumateur et en les séchant bien à la racine.  Si les cheveux sont vraiment courts, on utilise une cire pour les contrarier plus facilement. »

Une technique de coupe pointue

Au très court, Lucia Iraci préfère le faux court, dont elle aère les pointes afin que les cheveux s’emboîtent bien et que la coupe repousse joliment. Pour des cheveux longs, elle donne du volume avec un dégradé qui suit la ligne de la tête et une coupe en biais. « Le dégradé doit partir du bas et aller vers le haut, sinon le résultat est plat ; on se retrouve avec des mèches courtes et c’est laid », explique-t-elle. Les cheveux se sèchent tête à l’envers, en appliquant une noisette de cire fondue préalablement dans les mains pour « salir » le cheveu tout en le gainant.

Laure Gabillet, coiffeuse de Carla Bruni, utilise une technique bien particulière. Avec un rasoir ou des ciseaux utilisés comme un rasoir (pour couper et effiler en même temps), elle coupe les cheveux par en dessous afin d’émettre des vibrations et de réactiver la circulation sanguine dans le cuir chevelu. « Cela rend les cheveux plus forts et plus beaux, et ils gagnent beaucoup en volume. Le résultat est spectaculaire », explique la coiffeuse. Elle conseille aussi de toujours effectuer le séchage au sèche-cheveux pour retirer le dépôt de calcaire du cheveu et éviter qu’il ne devienne sec et cassant. « Cependant, plutôt que faire un vrai brushing, mieux vaut sécher les cheveux aux doigts en les frottant à la racine et les contrariant d’un côté, puis de l’autre, et en arrière », assure-t-elle.

Les produits ad-hoc

Les produits ont aussi leur importance. Massato utilise un shampoing à sa marque à base de bambou ainsi que deux produits de coiffage spécifiques : Volume, à vaporiser avant le brushing, et Volume Plus, à vaporiser sur cheveux secs, idéal pour se recoiffer avec les doigts le lendemain du brushing. Laure Gabillet est adepte des produits Nioxin (destinés aux cheveux fins et clairsemés), dont elle est ambassadrice. À base de vitamine B, ils traitent le cuir chevelu et l’hydratent. Lucia Iraci, quant à elle, utilise son propre shampoing pour cheveux fins au sel de mer, Rêve d’Océan. Et elle adore le nouveau spray au toucher sec de L’Oréal, Wild Stylers 60’s Babe, Savage Panache, très efficace pour donner de l’épaisseur aux cheveux.

Les conseils à suivre

À ses clientes aux cheveux fins, Laure Gabillet conseille de soigner son alimentation et prendre des compléments alimentaires. « Je préconise les produits bio-esthétiques climatiques, qui apportent les vitamines adaptées à chaque saison. » Lucia Iraci recommande de faire régulièrement des cataplasmes de henné neutre (sous cellophane, à garder quinze à vingt minutes et à rincer soigneusement) afin de gainer la chevelure, et de pulvériser sur cheveux humides une solution à base d’eau de mer pour épaissir le cheveu. Nos trois coiffeurs conseillent d’éviter, en revanche, les coupes trop effilées, les permanentes, qui créent des frisottis et obligent à faire systématiquement un brushing, et les produits huileux et soins sans rinçage qui alourdissent le cheveu.

Bénédicte Le Guérinel

Les astuces de Jean-Michel Faretra, du salon Faretra Paris, dans le XVIIe

« N’hésitez pas à utiliser un shampoing pour cheveux gras ou encore un anti-pelliculaire : les deux gainent les cheveux. Si ces derniers sont trop secs, optez pour un spray hydratant et évitez les soins. Proposez un balayage ou une coloration à votre cliente, car ces techniques gainent les cheveux qui, ensuite, tiennent mieux au brushing. Réalisez une coupe bob ou une frange qui part de loin à celle qui recherche plus d’épaisseur, mais sans trop de volume. Travaillez la texture en effilant par en dessous pour obtenir du volume au séchage. »

Le truc en plus de Jean-Michel Faretra

Rappelez à votre cliente que les shampoings secs boostent et épaississent le cheveu, tout comme les sprays à base d’eau de mer ! »




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris