Abonnez-vous !

À l’heure où l’offre est bien supérieure à la demande, le coiffeur est contraint de faire feu de tout bois pour trouver les futurs collaborateurs de son salon. Comment s’y prendre? Où chercher? Un peu de méthode s’impose.

DÉFINIR SES CRITÈRES
Le candidat idéal n’existe pas. Par contre, une multitude de talents ne demandent qu’à rejoindre vos équipes. Pour les détecter, il est nécessaire d’établir vos propres attentes. « Je recherche avant tout des passionnés, souligne Thierry Bordenave, le créateur de la franchise Les Hommes ont la Classe. Le niveau de diplôme importe peu. Il m’arrive aussi de recruter des jeunes gens n’ayant aucun diplôme professionnel. Leur motivation permet de rattraper très vite le retard. » De son côté, Corinne Petchikowsky, responsable coordination et RH Filiales Provalliance, privilégie les qualités humaines. « Notre métier nécessite de faire preuve d’une véritable générosité à l’encontre du client. Il faut savoir écouter, répondre au bon moment et de manière adéquate, et toujours être très attentif. » En charge du recrutement des nouveaux collaborateurs au sein du service Filiales, Anna Masure-Terell renchérit: « Il est important aussi de s’intégrer rapidement dans une équipe et d’être parfaitement à l’aise avec des collaborateurs d’horizons différents. » Même s’il privilégie toujours des profils présentant de grandes qualités relationnelles, Thierry Donne, directeur général de Biguine, recherche plutôt, pour sa part, des collaborateurs aguerris, forts d’une expérience d’au moins cinq ans et titulaires au minimum du CAP.

SOIGNER SON AUDIENCE
Avec une forte notoriété, vous avez davantage de chance de recevoir des candidatures spontanées et d’attirer des profils intéressants lorsque vous passerez votre annonce, un passage qui reste indispensable. Soigner sa réputation et son image relève d’un travail à temps plein, autant au sein du salon qu’en dehors, y compris dans les médias et sur les réseaux sociaux. En fonction des attentes, il est parfois nécessaire de cibler le type de support à utiliser dans le cadre d’une prospection. Pour les postes à haut profil, les annonces classiques publiées dans la presse professionnelle ainsi qu’à travers les antennes de Pôle Emploi sont à privilégier en priorité. Quand il s’agit de cibler de toutes jeunes recrues, les réseaux sociaux s’avèrent indispensables, sans oublier les sites tels qu’Indeed ou Le Bon Coin.
« Il ne faut pas non plus négliger les écoles, souligne Franck Charrier, dirigeant de Hair Business. C’est le premier vivier de notre profession. » Participer à des présentations du métier au sein des établissements d’enseignement professionnel, et aussi dans les salons et les manifestations de la filière, soigner son image sur les réseaux sociaux, créer son site Internet… sont autant d’outils destinés à booster votre réputation et attirer vos futurs collaborateurs. Ils se reconnaîtront à travers l’image que vous leur projetez.

OUVRIR DES PERSPECTIVES
Les études sociologiques les plus récentes sont formelles. Les nouvelles générations cherchent à donner du sens à leur parcours de vie professionnelle. Elles ne se lancent pas au hasard, ou par défaut, dans une filière. « Aujourd’hui, il est obligatoire d’envisager avec chaque nouvelle recrue son futur plan de carrière, insiste Corinne Petchikowsky. Très vite, le collaborateur se positionne en fonction de son profil, artistique ou plutôt managérial. Nous avons aussi la chance de disposer dans le groupe de différentes marques, affichant chacune une identité forte. Un atout pour les nouvelles recrues qui ont la possibilité de choisir et d’évoluer en accord avec leur personnalité. » La plupart des groupes et des enseignes établies offrent désormais de véritables plans de carrière. De leur côté, les salons indépendants ont leur carte à jouer en proposant, à leur mesure, des perspectives d’évolution et la possibilité de se former régulièrement. Il est temps de casser cette mauvaise image de l’apprenti cantonné à la corvée du balai. La réalité est bien plus séduisante. À vous de le faire savoir !

LA PLATE-FORME COIFFURE DE PARIS DANS LES STARTING-BLOCKS
C’est à l’occasion du prochain MCB (8 au 10 septembre), que Coiffure de Paris lancera une plate-forme d’emploi numérique. Consciente des enjeux de la profession, la marque média leader du secteur de la coiffure a mis au point un outil ultra-performant. Il devient possible de présenter votre salon en le mettant en scène de manière ludique à travers photos, vidéos et témoignages des équipes. Sans oublier les postes à pourvoir. De leur côté, les candidats peuvent déposer leur CV, leurs lettres de motivation et des photos de leurs réalisations. Coiffure de Paris prolonge son action en organisant une cession de job dating (avec pré-inscription sur la plate-forme) qui se déroulera le 2 décembre, dans le cadre de l’événementmaison dédié aux coiffeurs, le Hair Star Day. À vos claviers !

Agnès Delcourt

FACEBOOK

INSTAGRAM

PINTEREST

Copyright © 2018 Link Media Group. Tous droits réservés.
Facebook
Instagram
Pinterest