Le Dix-Huit, Nantes (44) 10/2016


© Thierry Goussin

Douze ans après avoir créé le Salon qui parle, rue Racine, à Nantes, Laurent Bellier a repris cette année un salon situé à l’entrée de l’emblématique Passage Pommeraye. Un emplacement idéal pour un espace de 40 m² tout en longueur auquel le coiffeur a cherché à redonner du lustre avec le concours de l’architecte d’intérieur nantais Alain Guérin. Epuré, le salon joue du contraste entre le naturel du bois, la sobriété du blanc et une entrée très graphique. Dans une rue sombre, « l’enjeu consistait à apporter de la luminosité en créant un impact visuel fort », explique Alain Guérin. En parallèle, Laurent Bellier s’est attaché avec son équipe à rajeunir la clientèle. Les deux salons, qui pratiquent les mêmes tarifs raisonnables et s’envoient leurs clientes, s’attachent à « les sublimer, rechercher le petit plus qu’elles n’ont pas trouvé », note le coiffeur. Parmi les techniques au goût du jour au Dix-Huit, il cite « les balayages essuyés, ombrés, et leur côté très naturel ». Côté animations, le salon va prochainement être mis à disposition de blogueuses, qui vont y convier leurs amies pour un vide-dressing vintage.

NOMBRE DE BACS : 3.

NOMBRE DE SALARIÉS : 2.

PRIX FORFAIT : 41 €, shampoing coupe brushing.

IMPLANTATION : hypercentre-ville.

LE PLUS : une disponibilité maximale pour servir les clients ; une propreté à toute épreuve.

ADRESSE : 18 rue de la Fosse, 44100 Nantes.

Thierry Goussin, à Nantes



Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris