L’espace hommes : une opportunité à saisir 05/2017

La coiffure masculine et la taille de barbe ont le vent en poupe. La création d’un corner dédié à la gente masculine permet de dynamiser le chiffre d’affaires du salon. Mode d’emploi pour mettre en œuvre un espace hommes.

MIXITÉ

Dans son salon parisien à la clientèle haut de gamme, Jean-Michel Faretra a installé son fauteuil de barbier en plein milieu de l'espace. « Pour l’effet théâtral, le côté spectacle », justifie-t-il. Avant d'ajouter : « Cette disposition donne aussi des idées à mes clientes qui n'hésitent pas à m'envoyer leur mari ! »

 

INTIMITÉ

Chez Espace Rozier, à Bourg-en-Bresse (01), le coin hommes existe depuis… 1939. « Dans ce salon, qui se fait davantage connaître pour ses prestations masculines que féminines, l'espace hommes est comme un vrai salon masculin avec une atmosphère masculine. C'est un lieu pour eux, où ils peuvent avoir pour des discussions sans gêne, dans une intimité différente »,  souligne Jean-Brice Rozier.



ÉQUIPEMENT

Pas besoin de voir les choses en grand. « Dans un salon mixte, un petit coin équipé d’un fauteuil de rasage (on en trouve à tous les prix) et un peu de matériel suffisent », explique Raphaël Perrier, président de Raphaël Perrier Éducation Professionnelle. Dans son salon bordelais, Céline Antunes les a associé avec de vieux meubles customisés en guise de tablette. 

 

SERVICES

Le côté barber affirme le professionnalisme du salon. Les clients, très fidèles, entretiennent régulièrement barbe et coiffure, et sont de grands consommateurs de produits. Dans le salon mixte, Les Barbiers de Saint-Amour, à Besançon (25), les gammes hommes sont ainsi clairement différenciées et bénéficient d’un linéaire bien distinct. « Et n’hésitez pas à proposer des services annexes comme l’épilation des sourcils », précise Yannick Foleat, gérant du salon. Car les hommes, satisfaits de la prestation, amènent leurs compagnes. Et inversement.

Martine Léonard

EN CHIFFRES

15 %

C'est le pourcentage, minimum, de chiffre d'affaires supplémentaire généré par un espace hommes.

 

3

hommes sur cinq font tailler leur barbe dans le salon mixte de Yannick Foleat, Les Barbiers de Saint-Amour, à Besançon (25).

 

2 000 €

C'est l'investissement nécessaire pour un premier équipement. Mais pour un service d’excellence, comptez 15 000 €, fauteuils haut de gamme et matériel spécifique compris.

 

40 %

C'est le poids de l’activité hommes dans le chiffre d’affaires du salon de Jean-Brice Rozier. Salon qui dispose de quatre fauteuils, un bac et une cabine bien-être. 




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris