Esprit new-yorkais pour le salon Coiffirst Opéra 03/2017

Ouvert, il y a une quinzaine d’années, le 2e salon de la marque s’est refait une beauté en fin d’année dernière. Un espace original, partagé entre salon de coiffure et espace formation pour la marque l'oréalienne Redken.

Récompensé du prix Meilleur Concept lors des Business Trophy 2016, le nouveau salon Coiffirst de la rue des Petits-Champs, à Paris, est né d’une rencontre entre Éric Pfalzgraf, créateur de l'enseigne, et l’architecte Xavier Devaux, de l’agence Paris Bruxelles, qui il a participé à l’émission de coaching Mon salon de coiffure est en péril, diffusée sur TF1. « Le programme était clair et ambitieux : améliorer sans restructuration profonde, créer de l’intimité, apporter nature et chaleur, explique Xavier Devaux. Le lieu niché au fond d’une cour, à l’écart du bruit, possédait des atouts que nous ne pouvions que conserver : la vitrine ancienne, les éléments porteurs massifs et rassurants constitués de briques, de pierres apparentes, sans oublier la verrière et les coiffeuses. La lumière zénithale insuffisante nous a conduits à proposer des sources lumineuses frontales  en complément des éclairages de travail. »

Le concept

Le salon Coiffirst Opéra repose sur un partenariat entre l’enseigne et Redken. Concrètement, la marque new-yorkaise de L’Oréal y organise ses formations ; l’espace étant exploité en tant que salon de coiffure deux jours par semaine. Raison pour laquelle le lieu est épuré afin de pouvoir accueillir de nombreux participants lors des formations.

Le style

À l’image des codes de la marque, esprit atelier, local en fond de cour, c’est un mélange de matériaux bruts, briques, bois, acier, verrière qui a été choisi. En plus des lampes anciennes, des LED, incrustés dans les tasseaux, renforcent l’éclairage.

Et ce style plaît aux clients qui se sentent bien dans ce lieu « chaleureux, moderne et reposant », selon leurs propres termes.

L’espace coiffure

Le salon dispose de deux espaces coiffure. Le premier fait face au canapé d’accueil, le second est situé à gauche de l’entrée. S’y ajoute l’espace bacs accueillant trois fauteuils. Quant aux produits destinés à la revente, ils sont exposés dans des niches installées dans la double peau de bois.

Les rangements

Pour répondre aux besoins de rangement, « nous avons créé une double peau de tasseaux en frêne massif intégrant aussi la lumière sous forme de LED réalisées sur mesure, poursuit Xavier Devaux. Ces structures aléatoires flottent ainsi dans un univers sobre entre un parquet en chêne et un plafond noir mat. »

Martine Léonard

CHIFFRES CLÉS

74 m2

C'est la superficie de cet espace qui se répartit entre la partie coiffure (63 m2) et la partie vente (11 m2).

3

Salariés travaillent dans ce salon, soit deux coiffeurs et un assistant.

20

C'est le nombre de clients que le salon reçoit quotidiennement. Ils sont issus d’une nouvelle clientèle qui s’ajoute à l’ancienne.

15 %

C'est la hausse de chiffre d'affaires enregistrée depuis les trvaux du salon.




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris