À chaque salon sa couleur 10/2017

Murs unicolores, multicolores ou recouverts de papier peint. Les décorations d’un salon de coiffure sont multiples. C’est aussi un moyen de le personnaliser et de se différencier de la concurrence. Mais quelle couleur peut correspondre à l’image de votre salon ? Quatre coiffeurs nous expliquent leur choix.

FRÉDÉRIC MENNETRIER : rien que le blanc

Pour ce maître coloriste, le blanc s’est imposé dans le salon qu'il a créé récemment à Paris et baptisé : L'Atelier blanc. « C’est la meilleure façon de parler de la couleur, explique-t-il. La lumière blanche n’est-elle pas la somme de toutes les couleurs ? Je souhaitais proposer une atmosphère, raconter une histoire, théâtraliser le lieu. Et puis le blanc est une couleur à la fois reposante et stimulante. » Mis à part le parquet, tout est blanc : murs, tissus, carrelage, meubles, objets, sièges, etc. Ce qui permet de jouer sur la tonalité et la texture du blanc selon le support. Et tout est repeint deux fois par an. « Il s’agit d’une proposition très extrême, d’une approche différente, d’un concept très abouti, poursuit Frédéric Mennetrier. L’idée est d’être transporté ailleurs. Car le blanc donne une vraie impression de luminosité, de propreté. C’est rassurant. »

 

MASSATO : La vie en bleu

Le coiffeur japonais a pensé son salon parisien du Marais, Massato Colors, un peu comme un atelier d’artiste à l’esprit vintage. La décoration est inspirée des années 1950, les meubles ont été chinés dans des brocantes. « Pour mettre en valeur le mobilier rétro, Massato a choisi de jouer le contraste avec un bleu moderne et chaud, indique Karine Berlioz, directrice marketing, communication et commerciale chez Massato. Ce Pantone 632 C, un beau bleu soutenu et profond avec une pointe de turquoise, se marie parfaitement, avec les touches de bruns et les rouges du décor. L’ensemble coloriel, alliance du ciel et de la terre, crée une ambiance sereine, apaisante et cosy qui invite à la détente. » Le bleu est une couleur chère à Massato. Elle fait écho aux valeurs toutes japonaises qui lui tiennent à cœur : la sagesse, la loyauté, l’onirisme. Au point qu’il vient tout récemment de la décliner sur l’un des murs de son salon de la rue Robert-Estienne dans le 8e arrondissement de Paris.  

 

APRECIAL : en rouge et rose 

Dans ses salons franchisés installés dans les galeries marchandes et spécialisés dans les colorations, Franck Ranéa affiche la couleur avec la base line de son logo : « la coiffure en couleur ». Et ce n’est pas un vain mot puisque les salons Aprecial arborent du rouge, du rose, du fuschia… Le Desigual des coiffeurs en somme. Objectif ? Dédramatiser l’acte de coiffure-coloration et en faire un moment de détente. Apporter de la légèreté, du dynamisme, de l’énergie positive. « Atypique, la décoration des salons Aprecial leur apporte une vraie identité, raconte Franck Ranéa. Les murs et le mobilier sont roses, le carrelage gris clair pour faire ressortir la couleur des murs, la caisse et le dessus des tablettes en stratifié Zebrano couleur bois. Enfin, des placards rouges séparent les postes de coiffage et servent de rangement à tout le matériel. »

 

EXCLUSIF : papier peint vintage

Pour ses salons Exclusif, le groupe Vog a osé le papier peint. Un parti pris décalé aussitôt adopté par les franchisés. « Un succès fou puisqu’en six mois tous les salons ont été refaits », se réjouit Franck François, PDG du groupe Vog. Les murs sont blancs et les lés de papier peint collés du sol au plafond délimitent les postes de coiffage. Chaque adhérent peut choisir entre huit modèles de papiers peints, renouvelés tous les six mois. « Si tous les salons sont conçus sur le même modèle, ces papiers peints différents reflètent la personnalité de nos clients, précise Franck François. Et donnent une ambiance différente à chaque salon. »

Martine Léonard

LA SYMBOLIQUE DES COULEURS

Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des codes, des préjugés ou des sens cachés qui influencent notre environnement, nos comportements, notre langage, notre imaginaire. En un mot notre quotidien.

Le blanc : en Europe, il est assimilé à la pureté, l'innocence, la richesse, alors qu'en Asie, c'est la couleur du deuil.

Le jaune : symbolise la renaissance printanière, les richesses naturelles et évoque la richesse matérielle, la domination, la lumière.

Le rouge : couleur chaude, forte, il exprime le présent, la chaleur et la vie. Ce coloris est associé à la joie, la passion, la sensualité et au courage.

L’orange : évoque le feu, le soleil, la lumière et la chaleur. C'est une couleur chaude, intime, accueillante.

Le vert : incarne l’espérance, la nature, l’immortalité et le calme.

Le bleu : suggère la paix, la vertu, la sagesse, la bonté, le calme et la sécurité.

Le noir : représente, notamment en Occident, les sentiments de tristesse, de peur et de méchanceté.

Le violet : figure la connaissance, la religion, la magie ou le sérieux.

 

Pour en savoir plus : Le Petit Livre des couleurs, de Michel Pastoureau et Dominique Simonnet, Éditions Points Histoire.




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris