Des toilettes au look du salon

Personnaliser son salon jusque dans les toilettes est une idée moins saugrenue qu’il n’y paraît. Non seulement l’établissement y gagne en cohérence visuelle, mais c’est une façon originale de surprendre la clientèle et se démarquer de la concurrence.

Dans un salon de coiffure, les toilettes ouvertes à la clientèle ne sont pas obligatoires. Elles doivent par ailleurs répondre à diverses réglementations, parmi lesquelles l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Il faut, en effet, la place nécessaire au passage d’un fauteuil roulant et les équipements (poignée de porte, lavabo, etc.) à portée de main ; et ce n’est pas toujours possible dans les locaux existants. Du coup, nombreux sont les salons où les toilettes restent réservées au personnel. Elles sont alors le parent pauvre du salon et arborent une décoration basique. Toutefois, certains établissements se distinguent, que ce soit avec des toilettes assorties au salon ou avec des réalisations originales, voire luxueuses.

UNE DÉCO ASSORTIE

Sans faire de dépenses somptuaires, le salon Aliette Claverie, à Deauville (14), dispose de sanitaires vert pistache avec des rouleaux de papier toilette de couleur. Pour sa part, l’Appartement, de Nancy (54), a assorti ses toilettes au salon : murs en dégradé de parme et sanitaires blancs.

Lorsqu’il a relooké son salon de coiffure l’Atelier de Julien, à Belfort (90), Julien Locatelli a mis les toilettes aux couleurs du salon. « J’ai choisi quelque chose de simple avec le même carrelage imitation parquet et des murs gris et blanc, explique-t-il. Nous avons installé une étagère sur laquelle reposent un tableau illustrant ce qu’est un atelier (le nom du salon), des senteurs ainsi que des serviettes personnalisées. »

Démarche identique pour Carine Boulin, propriétaire du salon Mademoiselle, à Biarritz (64), dont la déco des W.-C. est dans la lignée de celle de son salon. « Les clientes qui les découvrent pour la première fois, disent qu’elles s’y sentent bien, raconte Carine Boulin. Et ce grâce à une ambiance cocooning avec des murs beige et taupe, du parquet, des sanitaires blancs et des serviettes individuelles dans les tons de marron. » Une déco complétée par des étagères et divers objets comme un vase et du bois flotté.

Pour sa part, lorsque Valérie Guedj, propriétaire du salon lyonnais Les Alcôves de Valérie, a refait son salon elle a décidé de se différencier jusqu’au bout. Et a travaillé avec un scénographe qui a proposé la continuité de la déco dans les toilettes avec papier peint fleuri, lave-mains design en verre orange et cuvette suspendue blanche. 

DÉCO CLIN D’ŒIL

Sarah Guetta, elle, a misé sur l’originalité. « J’avais envie de rester dans le même univers, explique-t-elle. Malheureusement, je ne trouvais pas de papier peint insolite qui représente la coiffure. » Alors, elle l’a réalisé elle-même à partir de deux livres consacrés aux vieilles coiffures américaines reçus en cadeau. « J’ai fait photographier, assembler et imprimer les photos sur un papier autocollant », poursuit-elle. Les murs ainsi que l’abattant des toilettes en sont recouverts. « Ainsi, les clientes se trouvent plus belles ! », s’amuse-t-elle.

DES TOILETTES DE RÊVE

D’autres coiffeurs poussent le raffinement jusqu’au bout et jouent la carte du luxe. C’est le cas de Christophe-Nicolas Biot pour L’Appartement, l'un de ses salons parisiens. « Dans un salon de coiffure, les toilettes ne sont, malheureusement, pas une priorité, souligne-t-il. Or c’est un lieu indispensable qui demande de l’attention. Les clientes passent une heure et demie à deux heures dans le salon, il est inconcevable de ne pas disposer de W.-C. Pour le projet de l’Appartement, nous souhaitions sortir des sentiers battus. Dans notre concept, nous avons décidé de proposer des prestations dignes d’un palace et, donc, d’avoir les mêmes services dans les toilettes. » Résultat : du carrelage et une vasque à l’ancienne dans la pièce d’accueil ; une vasque assez grande pour que les clientes puissent poser leur trousse et produits de maquillage pour se refaire une beauté. Et deux toilettes, dont une aux normes handicapés, avec des prestations identiques : beaux matériaux, cuvette à l’ancienne, faïence épaisse, abattant en bois laqué, douche. « J’ai aussi tenu à ce qu’il y ait un radiateur et un chauffe-serviettes, ajoute Christophe-Nicolas Biot. Après s’être lavé les mains, il est réconfortant de se les sécher avec des serviettes tièdes. De plus, celles-ci sont changées très régulièrement grâce à la lingère employée sur place. Le luxe c’est beaucoup de détails, et ce peut être très simple. »

Martine Léonard
1. Beaux matériaux, cuvette à l’ancienne, faïence épaisse et abattant en bois laqué… pour l’Appartement, un des salons parisiens de Christophe-Nicolas Biot.
© DR
2. Valérie Guedj a fait appel à un scénographe pour décorer les toilettes de son salon Les Alcôves de Valérie, à Lyon (69).
© DR
3. Julien Locatelli a coordonné les toilettes aux couleurs de son salon, l’Atelier de Julien, dans un esprit de simplicité.
© DR
4. Sarah Guetta : s’est lancé dans la réalisation de son propre papier peint pour habiller les murs des toilettes de son salon avec des photographies de… coiffure.
© DR
1. Beaux matériaux, cuvette à l’ancienne, faïence épaisse et abattant en bois laqué… pour l’Appartement, un des salons parisiens de Christophe-Nicolas Biot.
© DR
2. Valérie Guedj a fait appel à un scénographe pour décorer les toilettes de son salon Les Alcôves de Valérie, à Lyon (69).
© DR
3. Julien Locatelli a coordonné les toilettes aux couleurs de son salon, l’Atelier de Julien, dans un esprit de simplicité.
© DR
4. Sarah Guetta : s’est lancé dans la réalisation de son propre papier peint pour habiller les murs des toilettes de son salon avec des photographies de… coiffure.
© DR



Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris