Alexandre de Paris: le sphinx de la coiffure 02/2017

« Que pour toujours la beauté soit votre compagnie. » Ainsi parlait Alexandre de Paris. Reines, princesses, stars de cinéma, mannequins de mode ont rythmé les journées de celui qui a incarné la plus haute technicité de la coiffure. Michel Dervyn, actuel propriétaire de l’enseigne, et Jean-Luc Minetti, son directeur artistique, continuent de perpétuer son savoir-faire.

1944

Auréolée du titre de Miss France 1930, Yvette Blanche Labrousse épouse, le 9 octobre, à Vevey, en Suisse, l’Aga Khan III, qu’elle a rencontré lors d’un voyage en Égypte. Par ce mariage, elle devient la Bégum des ismaéliens. Cette union lance la carrière d’un jeune coiffeur de 22 ans. Yvette Labrousse a repéré les qualités du Tropézien Louis Alexandre Albert Raimon qui travaille depuis 1938 dans le prestigieux salon d’Antoine, à Cannes. Elle lui demande de réaliser son chignon de mariée. Le gotha mondain de la Côte d’Azur va se précipiter sur lui.

 

1952

Alexandre quitte la Méditerranée pour Paris, où il travaille avec Rosy et Maria Carita, rue du Faubourg-Saint-Honoré. Son chemin croise celui de Patrick Alès. Il devient alors Alexandre de Paris. En 1946, il invente le chignon dit historique et le crêpage sur cheveux courts.

 

1957

Alexandre de Paris ouvre son salon 120 rue du Faubourg-Saint-Honoré, à Paris. Son ami Jean Cocteau lui lance « Tu es le sphinx de la coiffure » et lui offre un croquis, qui deviendra son logo.

 

1961

Sur le point de tourner Cléopâtre, Elizabeth Taylor impose Alexandre comme son coiffeur personnel. Lorsqu’elle épousera Richard Burton, en 1964, c’est également lui qui réalisera sa coiffure de mariée. Il est aussi le coiffeur d’Audrey Hepburn dans My Fair Lady, de George Cukor (1964). Lorsque le président John F. Kennedy rencontre le général de Gaulle, en France, en 1961, Alexandre parsème le chignon de Jackie de diamants.

 

1970

Dans son salon du Faubourg-Saint-Honoré, les stars de cinéma croisent les têtes couronnées. Michèle Morgan, Romy Schneider, La Callas, Lauren Bacall, Liza Minnelli, Greta Garbo, Coco Chanel passent entre ses mains. La légende raconte qu’il aurait coiffé plus de 500 fois Sophia Loren. Wallis Simpson, duchesse de Windsor exilée à Paris après l’abdication Edouard VIII, se fait régulièrement coiffer chez Alexandre. L’impératrice d’Iran, Farah Diba, Grace de Monaco, la comtesse de Paris, Noor de Jordanie…  La liste est impressionnante. Il est de tous les mariages de toutes ces dynasties, sur tous les continents.

 

1978

Cette carrière fabuleuse est accompagnée de récompenses comme les Oscars de la mode (1963 et 1969). Alexandre de Paris est président d'honneur du Syndicat de la Haute Coiffure Française, de 1978 à 1993. Il est sacré chevalier des Arts et Lettres en 1992. Il était déjà chevalier de la Légion d'honneur (1980) et chevalier de l'ordre national du Mérite. Il fut aussi membre du Comité Montaigne (1994). 

 

1979

Après la rue du Faubourg-Saint-Honoré, ouverture d’un second salon parisien, à la prestigieuse adresse du 3 avenue Matignon. À moins de 600 mètres du Palais de l’Élysée.

 

1980

Les défilés de mode sont un formidable terrain pour les coiffures novatrices et imposantes. Jean-Paul Gaultier ou Yves Saint-Laurent font appel à Alexandre, comme autrefois Coco Chanel. Ce coiffeur hors du commun, qui considère que « la recherche d’une coiffure passe toujours par des croquis », reçoit le Vénus de la mode en 1979 pour les coiffures créées pour un défilé Gaultier. Hubert de Givenchy, Pierre Balmain, Kimijima, Enrico Coveri, Christian Lacroix, Valentino, Emanuel Ungaro, Karl Lagerfeld, Hanae Mori, Frédéric Castet, Oscar de la Renta, Grès, Jean-Louis Scherrer, Saint Laurent Fourrure et Thierry Mugler (publicités Alien) feront également appel à lui.

 

1990

Michel Dervyn, acquiert le salon de l’avenue Matignon et la marque Alexandre de Paris Coiffure. En 2002, il achète la marque d’accessoires. Créés en 1971, dans l’esprit joaillerie « place Vendôme », les accessoires Alexandre de Paris sont eux, cédés en 2012 à Fabienne et Sébastien Bailly. Quelque 200 boutiques ou points de vente dans 25 pays continuent de perpétuer l’héritage de la maison, avec deux collections par an, toujours très axées joaillerie et couture.

 

2008

Alexandre de Paris s’éteint le 3 janvier, à l’âge de 85 ans. Il laisse derrière lui l’incomparable signature de chignons glamour et de coiffures sophistiquées. L’Académie Alexandre de Paris ouvre ses portes au 1 rue Vivienne, à Paris, avec la volonté « de faire perdurer le savoir-faire et de faire rayonner l’artisanat de luxe de la coiffure dans le monde entier ». Un salon est ouvert à Bruxelles en 2009.

 

2017

Depuis 1990, Jean-Luc Minetti est le directeur artistique de la Maison Alexandre de Paris. Spécialiste des coiffures sophistiquées, il participe à de nombreux shows, que ce soit en France ou à l’étranger (100 ans de l’Oréal France, 2009 ; 50 ans L’Oréal Japon, 2013). Un salon Alexandre de Paris doit ouvrir ce mois-ci aux Galeries Lafayette Haussmann, à Paris.

Martine Carret



Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris