Maxime Redon 04/2017

Longtemps coiffeur indépendant dans la région du Mans, Maxime Redon s’est envolé en mars pour Hong Kong, où il est chargé du management et de l’éducation dans le salon de Raphaël Perrier. Ses inspirations capillaires puisent leur source dans son mode de vie.

Voyages

Les concours m’ont fait voyager et permis de découvrir des cultures différentes. J’observe les gens dans la rue, leur façon de bouger, de s’habiller, de se coiffer. Cela imprègne mon évolution et mes créations. En 2016, j’ai passé six mois en Chine et à Hong Kong pour les salons Raphael Perrier, je suis aussi allé au Brésil, en Russie, en Allemagne et en Italie. C’est une chance incroyable pour moi de visiter autant de pays. En Asie, le cheveu se travaille différemment : soit ils sont simples avec des couleurs unies, soit c’est une explosion de couleurs extravagantes, flashys avec des rainbow hair. Les Asiatiques colorent leur chevelure et le moindre cheveu blanc est traqué.

 

Réseaux sociaux

J’y passe une heure par jour : Instagram, Facebook, Pinterest. Je suis beaucoup de coiffeurs pour rester à jour des dernières tendances, parce c’est ce qui sera demandé en salon. Je suis également les comptes des Fashion shows, Fashion week, blogueuses mode. J’aime particulièrement le coiffeur libanais Mounir (@mounirsalon sur Instagram) et ses vidéos de transformation très rapides, ses avant/après. Je suis également adepte des pages de tatouage, c’est un monde qui s’associe bien avec la coiffure.

 

Raphaël Perrier

J’ai commencé les concours de coiffure en 2011 et comme Raphaël Perrier était le président de l’association FNC Concours, le rencontrer a changé ma vie. C’est mon mentor, mon modèle. C’est, à mes yeux, le coiffeur le plus influent du moment, par sa polyvalence. Il sait tout faire : coiffures commerciales, avant-gardistes, shows sublimes. J’ai également suivi la création de ses perruques de comédies musicales, Mozart Opéra Rock, 1989, Le Roi Arthur.

 

Éducation professionnelle

J’ai toujours eu soif d’apprendre. Et en étant formateur depuis quatre ans, je me forme aussi. Je travaille avec Raphaël, ainsi qu'avec Éric Famechon (Coiffance). La formation permet de me fixer de nouveaux objectifs et me donne de l’énergie positive. Je me remets toujours en question : cela joue sur la qualité de la prestation.

 

Architecture

J’ai découvert les montagnes, la nature, les temples bouddhistes en Asie. À Hong Kong, j’ai été stupéfait par les buildings de verre, aucun ne se ressemble. J’aime aussi le marché aux fleurs, très coloré. Je le trouve très beau et inspirant. Juste à côté, il y a le marché aux oiseaux, qui est lui aussi très exotique et coloré.

Propos recueillis par Martine Carret

BIO EXPRESS

1992 : Naissance à Riom (63).

2009-2011 : CAP Coiffure, puis BP (2011-2013) au lycée René Rambaud, à Clermont-Ferrand (63).

2013 : Champion de France de coiffure à Paris et champion d'Europe à Moscou. Il devient formateur pour Raphaël Perrier et Éric Famechon.

2014 : Champion du monde individuel et par équipe, à Francfort, en Allemagne.

2017 : Responsable management et éducation salon Raphaël Perrier, à Hong Kong.




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris