Margot Marzloff 01/2017

À 19 ans, Margot Marzloff a décroché successivement les médailles d’or du concours départemental, régional, puis national Un des meilleurs apprentis de France (MAF). Un joli parcours pour cette élève qui a décidé, il y a deux ans seulement, de ne pas passer son baccalauréat S et d’intégrer une école de coiffure.

MARGOT MARZLOFF

 

MES PROFS

Au lycée Pierre Masson, à Saint-Herblain je suis bien encadrée. Mes professeures, Laurence Belliot et Maryse Le Maléfant m’ont boostée lorsque je préparais le concours MAF. Elles m’ont coachée et, même pendant leurs vacances, épaulée à distance en regardant mes photos. Elles ne m’ont pas accompagnée pour le concours national, mais je les ai appelées après le résultat ; j’avais des frissons, car c’était un beau moment d’émotion. Je n’aurai pas pu réussir seule, j’avais besoin d’autres idées pour évoluer et pour trouver le truc qui allait se démarquer des autres. C’est plus motivant et inspirant de travailler en équipe. Je suis arrivée en école de coiffure alors que je sortais de terminale S, donc je fais face à de la jalousie. Et les concours n’ont rien arrangé, c’est dommage.

LES FLEURS

Véritables chefs-d’œuvre de la nature, les fleurs me passionnent. Leur délicatesse, leur finesse, leur grâce inspirent la beauté comme si c’était de la sculpture. J’associe souvent la coiffure à la sculpture également. Quand je me suis entraînée pour l’épreuve nationale du concours MAF, je savais que je disposerai une fleur dans mon chignon. La complexité de l’harmonie naturelle est stupéfiante : quand un bouton de rose s’ouvre, il n’a aucun pétale en trop ou en moins, mais il a juste ce qu’il faut où il faut. Reproduire la nature avec la main de l’homme est ce qu'il y a de plus dur, mais de plus passionnant aussi.

LES FILMS

J’ai toujours adoré regarder des vieux films ou des films historiques. Pour se mettre dans la peau d’un personnage, on dit aux acteurs de se glisser dans des costumes. Mais la coiffure joue un rôle aussi : elle peut inspirer un sentiment différent suivant sa forme, sa construction, sa disposition... À une certaine époque, la coiffure d’une personne était révélatrice de son statut social et de sa fortune.

LES VIDÉOS ET SHOWS

Sur Facebook et sur Youtube, j’ai eu l’opportunité de regarder des concours étrangers, du Mondial de la coiffure, des salons anglais. Je regarde les nouvelles vidéos, même celles des amateurs. Je navigue depuis que je suis ado, une heure ou deux chaque soir, même avant d’intégrer un CAP de coiffure ! Parfois, je regarde les mêmes vidéos, car je n’observe jamais les mêmes détails. L’humeur influence aussi ce que je perçois. En fonction de mon état d’esprit, je ne ressens pas la même chose, je ne retiens pas les mêmes choses.

Propos recueillis par Martine Carret

BIO EXPRESS

1996 : Naissance à Longjumeau (91), le 14 octobre.

2011-2014 : Préparation du baccalauréat S au lycée Camille Claudel, à Blain (44).

2014 : Intègre le lycée professionnel Pierre Masson, à Saint-Herblain (44).

2016 : Obtention du CAP, médaille d’or au concours Un des meilleurs apprentis de France.




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris