Colo: du brun au blond  09/2015


© Image Source/Getty Images

Une cliente brune vous demande de la transformer en blonde fatale ? Pari tenu ! "Coiffure de Paris" vous donne les techniques et bons conseils pour jouer la coloration extrême, sans aucune difficulté, en salons.

1. N’allez pas trop vite côté technique

En premier lieu, ne vous précipitez pas ! Ce type de coloration extrême nécessite du temps. « Il n’est pas raisonnable de promettre à votre cliente brune qu’en une seule séance, elle sortira blonde du salon », précise Guillaume Sergenti du salon parisien Studio Guillaume Sergenti et auteur de la nouvelle couleur de cheveux de Valérie Trierweiller, l’ex-First lady. « L’idéal est de procéder à trois séances de coloration et décoloration, avant d’atteindre le résultat final », poursuit le coiffeur.

2. Soyez clair et ferme avec votre cliente

La cliente insiste ? Ne jouez pas les timides et soyez ferme. « N’hésitez pas à lui répondre non ! Vous lui rendrez service », conseille Franck Vidoff, du salon Blonde by Franck Vidoff à Paris VIIe. Car, oui, réaliser une coloration extrême en une unique séance promet d’abîmer durablement la fibre capillaire. « La cliente ne se rend pas toujours compte des conséquences. C’est au professionnel de lui expliquer les limites », continue le coiffeur parisien.

3. Jouez le diagnostic complet

Une fois que le message est passé, réalisez un diagnostic approfondi du cheveu de votre cliente. C’est primordial, car vos étapes de travail différeront selon qu’elle arbore un cheveu coloré noir, brun ou naturel. Interrogez-la sur son passé capillaire. Si le cheveu est noir à la suite d'une coloration, procédez à un gommage afin de retirer les pigments. « Débutez par les demi-longueurs et les pointes. Elles sont plus difficiles à éclaircir parce que, au fil des mois ou des années, elles accumulent différents traitements chimiques, indique Jordy Brechkoff du salon éponyme à Paris XIe. Puis, remontez doucement vers les racines. » Si le cheveu a été coloré en brun ou est naturel, utilisez plutôt une huile décolorante. Elle vous permettra d’observer plus facilement, à l’œil nu, les phases d’éclaircissement. « Dans le cas d’un cheveu naturel, vous obtiendrez un rendu naturel blond doré ou marron clair doré », affirme Guillaume Sergenti.

4. Maîtrisez les étapes techniques

Après le gommage, le rendu couleur du cheveu noir sera rouge ou jaune orangé. Pas de panique ! Appliquez dans la foulée une teinte neutre afin de refroidir ces nuances. « Evitez les teintes dorées, car vous risquez de voir apparaître des reflets verts ! », rappelle Guillaume Sorgenti. Procédez ensuite à un balayage. « Vous ferez de même pour le cheveu brun ou naturel. Commencez avec un oxydant à 25 ou 30 volumes. » Jouez la tendance et réalisez des mèches larges avec une application en V. De cette façon, les racines sont plus foncées que les pointes et vous assurez un éclaircissement ultra-naturel. Boostez la décoloration, en posant sur la tête du papier cellophane et en optant pour le temps de pause maximal. Effectuez de nombreuses mèches, afin de jouer la chevelure blonde XXL. Procédez à 2 ou 3 balayages de ce type à un mois d’intervalle, afin d’aboutir à la couleur blonde désirée par la cliente. « Un joli blond consiste en superpositions de balayages », estime Franck Vidoff.

5. Jouez la coloration profonde

Côté bac, après le rinçage, patinez le cheveu, afin de neutraliser les reflets jaunes qui pourraient apparaître dans les semaines à venir. « La couleur n’en sera que plus harmonieuse », selon Jordy Brechkoff. Puis, procédez à un soin reconstituant profond sous apport de chaleur. « Vous pouvez également conseiller à votre cliente d’appliquer chez elle une huile nourrissante avant son shampoing », continue Franck Vidoff. « Si la cliente souhaite, à l’avenir, un blond nordique, proposez-lui un shampoing déjaunissant à utiliser tous les jours ou une seule fois par semaine, si elle préfère opter pour un blond doré », explique Guillaume Sergenti.

Sarah Ellero

À retenir

• Ne procédez pas à une coloration extrême en une seule séance. 2 ou 3 séances seront nécessaires.

• Effectuez un long diagnostic et interrogez votre cliente sur ses services de coloration passés.

• En cas de cheveu coloré noir, procédez obligatoirement à un gommage capillaire, puis appliquez une coloration à teinte neutre. En cas de cheveu brun ou naturel, travaillez plutôt avec une huile démaquillante.

• Ensuite, pour tous les types de cheveux (colorés, noirs ou naturels), jouez l’éclaircissement, en procédant à 2 ou 3 balayages à intervalle d’un mois chacun.

• Après le rinçage, réalisez un patinage.

• Procédez à des soins reconstituantsprofonds au bac et incitez votre cliente à prendre le relais, côté soins, chez elle.




Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris