LE 20 BOISSIERE 07/2014



© DR

C’est une porte cochère dans un immeuble sans devanture. Un salon cosy et convivial, près de la place d’Iéna et du Trocadéro à Paris, imaginé par Valérie Gérin, la créatrice de « Bleu comme Bleu » et « Vénus & Mars ». Son dernier concept s’appelle « le 20 Boissière ». C’est un boudoir, tout simple, bien loin des « paquebots de 40 personnes, où je ne faisais plus que du mangement », dit-elle. Elle a voulu « son enseigne confidentielle, où les femmes se retrouvent comme si elles étaient à la maison ». Une pièce unique, deux bacs, dont un avec fauteuil massant, idéal pour se détendre le bas du dos et les trapèzes. « Je suis sereine le soir quand je rentre chez moi, explique-t-elle, avec un sourire chaleureux. J’ai retrouvé mon cœur de métier, la coupe. Je ne me suis affiliée à aucune marque, j’utilise des produits suédois, que j’ai découverts à Londres. Je suis à l’écoute des femmes, je travaille avec passion. 80 % de ma clientèle est constituée de fidèles, qui m’ont suivie tout au long de mon parcours professionnel. » Raphaël, coloriste spécialiste du « blond » l’assiste. Elodie, une spécialiste des cils travaille dans une autre pièce et Anne propose des soins de manucure. Sur les murs gris avec effet crépon, des décors insolites, dont une tête de lit détournée en étagères. La sobriété règne en maître dans ce lieu calme, reposant, isolé du bruit.

Martine Carret



Inscrivez-vous et recevez gratuitement chaque semaine la newsletter de Coiffure de Paris